Les meilleurs modes de cuisson

Les meilleurs modes de cuisson

Les meilleurs modes de cuisson

Bien cuire ses aliments est indispensable pour préserver la valeur nutritive de ceux-ci. Des aliments mal cuits peuvent être indigestes et toxiques. Ils sont également moins bon niveau goût. Je vais vous exposer dans cet article les meilleurs modes de cuisson. En bonus je vous parlerai des meilleures huiles de cuisson à utiliser.

L’objectif est d’avoir des aliments cuits non grillés en évitant les cuissons trop longues ou à trop hautes températures.

Les principaux modes de cuisson

La cuisson à l’eau

En cuisant vos aliments à l’eau vous avez peu de chance de les griller. Ainsi la cuisson à l’eau permet d’éviter la transformation des molécules digestes en molécules toxiques. La cuisson à l’eau a cependant un désavantage. Elle fait perdre une partie du goût aux aliments. Elle dissolue également un partie des nutriments dans l’eau. Excepté cela, la cuisson à l’eau reste un bon mode de cuisson.

La cuisson à la vapeur

C’est l’un des meilleurs modes de cuisson concernant la plupart des légumes, notamment ceux de la famille des choux. Il préserve très bien le goût des légumes ainsi que leurs nutriments. C’est mon mode de cuisson préféré. Il a deux autres avantages. Il permet de cuire les légumes très rapidement. De plus aucun ajout d’huile ou de graisse n’est nécessaire, ce qui facilite la vaisselle à faire par la suite.

La cuisson à la poêle

Ce mode peut être bon ou mauvais. Cela dépend de la température utilisée. Avec une haute température, les aliments se retrouvent très vite grillés et deviennent toxiques voire cancérigènes.

Pour cuire correctement ses aliments avec une poêle, il faut tout d’abord utiliser une bonne huile qui supporte bien la cuisson. J’y reviendrai plus tard dans la deuxième partie de l’article. Ensuite il faut utiliser une faible température qui permet de cuire les aliments sans apparition de grillé à la surface. Pour finir il faut éventuellement utiliser un couvercle, pour permettre une cuisson uniforme avec une température qui n’est pas trop élevée.

Si vous faîtes cela, alors la cuisson à la poêle est très bonne. Elle a l’avantage, comme pour la cuisson à la vapeur, de préserver le goût des aliments ainsi que leurs nutriments. Ce mode de cuisson est très bien pour la viande.

La cuisson au four

Comme pour la cuisson à la poêle, la cuisson au four peut être bonne ou mauvaise et va dépendre de la température utilisée. Avec une température trop élevée, les aliments se retrouvent grillés. Avec une température inférieure à 120 degrés les aliments ne grillent pas.

Pour améliorer la cuisson de vos viandes, vous pouvez utilisez la technique du bain-marie. Cela se fait en ajoutant un peu d’eau dans le four, qui se transformera en vapeur pendant la cuisson et aura pour effet d’attendrir la viande.

Vous pouvez légèrement recouvrir votre viande d’un peu d’huile pour protéger la surface et lui permettre de rester tendre.

Le désavantage de la cuisson au four à faible température est le temps de cuisson, qui peut être long.

Finalement, la cuisson au four à faible température est une très bonne méthode qui permet de préparer beaucoup de bons plats. C’est d’ailleurs une méthode utilisée par beaucoup de grands chefs de cuisine.

Le barbecue et les grillades

Ces modes de cuisson sont moins intéressants. Il est très difficile de les utiliser sans griller ses aliments. Je vous conseille donc de limiter ce mode de cuisson aux événements festifs.

La cuisson en friture

C’est l’un des pires modes de cuisson qui existe. Je le déconseille fortement. Avec ce mode de cuisson les températures sont très élevées et dénaturent beaucoup de molécules. Lors d’une friture, beaucoup de protéines, glucides et acides gras polyinsaturés contenus dans les aliments se transforment en molécules toxiques.

La cuisson au micro-ondes

La cuisson au micro-ondes est assez controversée. Il existe plusieurs théories. Certaines études démontreraient que le micro-ondes dénaturalise les molécules et les rend mauvaises pour l’organisme. D’autres démontreraient que non. Moi je ne suis ni pour ou contre le micro-ondes. Je pense qu’il y a un juste milieu et qu’il faut plutôt utiliser le micro-ondes pour réchauffer ses aliments sur des périodes courtes.

Il faut cependant éviter de l’utiliser de manière trop intensive, par exemple pour cuire entièrement des aliments. En plus d’avoir un effet potentiellement mauvais pour l’organisme, le micro-onde ne permet pas une cuisson uniforme. Ainsi en laissant trop longtemps un aliment au micro-ondes, quelques parties se retrouvent grillés.

J’ai fini avec les principaux modes de cuisson. Je vais maintenant vous parler des huiles à utiliser pour la cuisson.

Les huiles à utiliser pour la cuisson

L’huile s’utilise principalement pour la cuisson à la poêle. Choisir une bonne huile est indispensable pour permettre une bonne cuisson. Il y a deux caractéristiques à prendre en compte :

  • Le goût
  • La résistance aux température

Les huiles sont toutes composées de 100% d’acide gras. Cependant tous les acides gras ne se valent pas. Certains supportent très bien la cuisson. D’autres pas du tout. Les acides gras qui supportent le mieux la cuisson sont les saturés. Ensuite ce sont les acides gras monoinsaturés. Pour finir il y a les acides gras polyinsaturés qui supportent le moins la cuisson.

Voici les meilleurs huiles que vous pouvez utiliser.

L’huile de noix de coco

L’huile de noix de coco est composée quasiment uniquement d’acides gras saturés. C’est l’une des huiles qui supportent les plus hautes températures. Elle n’est cependant pas toujours facile à trouver. Moi je l’achète dans les épiceries asiatiques et africaines. Je vous conseille de la prendre raffinée (signifie que le goût a été retiré), sauf si vous aimé le goût de la noix de coco.

L’huile de beurre (beurre clarifié)

Il s’agit de beurre dans lequel toutes les substances qui ne sont pas des acides gras ont été supprimées. C’est difficile à trouver en France. Au Canada c’est plus facile, on le trouve en grandes surfaces. Par contre vous pouvez le faire vous-mêmes à partir de beurre. C’est assez simple à faire. Voici une vidéo qui explique comment faire. Ça demande un peu de temps, mais le beurre clarifié se garde longtemps et vous pouvez en faire en grande quantité. Si vous utilisez du beurre de bonne qualité, alors il donnera un très bon goût aux aliments.

Les graisses animales

Il en existe plusieurs. Les plus courantes sont la graisse de canard et le saindoux (graisse de porc). Ces graisses se trouvent assez bien dans les grandes surfaces. Elles supportent très bien la cuisson et peuvent en plus donner un bon goût aux aliments.

L’huile de palme

Comme l’huile de noix de coco, elle est composée quasiment uniquement d’acides gras saturé et supporte très bien la cuisson. Elle a cependant un goût assez fort. Je vous conseille de la prendre raffinée, mais elle devient alors difficile à trouver.

L’huile d’olive

L’huile d’olive est la plus connue. Je la présente en dernier car elle ne supporte pas aussi bien la cuisson que les autres huiles citées précédemment. Toutefois si vous cuisez à des températures inférieures à 120 degrés cette huile convient. Elle a l’avantage d’être liquide. Les autres huiles présentées ci-dessus sont souvent solides car à température ambiante elles sont gelées. C’est ce qui fait qu’elles supportent bien la cuisson.

L’huile d’olive a un goût fort et vous pouvez éventuellement la choisir raffinée. Par contre elle est difficile à trouver en version raffinée en France. Moi j’en ai trouvé seulement au Canada et sur internet.

Les huiles à éviter pour la cuisson

Les huiles végétales couramment utilisées sont à éviter pour la cuisson car elles sont riches en oméga-6. Il s’agit par exemple de l’huile d’arachide, de l’huile de tournesol, de l’huile de colza, de l’huile de pépin de raisin, et de toutes les huiles qui contiennent plus de 15 grammes d’acide gras polyinsaturés pour 100 grammes d’huile. De même que le beurre est à éviter car il contient des molécules qui s’oxydent très vite lors de la cuisson (sauf le beurre clarifié).

J’ai terminé cet article. J’espère que vous l’avez aimé. Si vous avez des questions vous pouvez me les poser ! Moi j’en ai une pour vous. Quel sont les principaux modes de cuisson que vous utilisez ?

Articles et sites recommandés

Cédric Icower
Cédric Icower est passionné de nutrition, de sport et de santé. Abonnez-vous à sa newsletter pour recevoir régulièrement ses meilleurs articles ainsi que ses deux ebooks Maigrir En Combinant Jeûne, Froid, Sport Et Nutrition Santé et La Thérapie Chaud Et Froid Pour Se Soigner Naturellement.

Partager

Cédric Icower

A propos Cédric Icower

Cédric Icower est passionné de nutrition, de sport et de santé. Abonnez-vous à sa newsletter pour recevoir régulièrement ses meilleurs articles ainsi que ses deux ebooks Maigrir En Combinant Jeûne, Froid, Sport Et Nutrition Santé et La Thérapie Chaud Et Froid Pour Se Soigner Naturellement. [wysija_form id="1"]
Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. hallo Cédric,
    first, bonne année et paix dans le monde!!
    la paléo j’en pratique dans tte sa splendeur depuis 2 mois depuis que j lue les conseils SEP & paléo et c ma dernière carte…. sport j’en pratique depuis 30 ans tous les jours;
    tout ce que tu indiques est bien clair et évident pour moi et ainsi je fais; mais mon graaand blèm est une « coloscopie » courant janvier que je dois subir et comment faire….? avant c intervention faut manger 5 jours riz & pates & pain blanc…(sniff) des saletes quoi;
    c dommage d’interrompre mais que & comment faire ?
    tu me réponds ?

    • Hello, bonne année à toi aussi 🙂
      « c dommage d’interrompre mais que & comment faire  »
      Y a pas beaucoup de solutions malheureusement. Peut-être que tu peux essayer de négocier avec ton médecin l’ajout de quelques aliments paléo, comme l’ajout de blanc d’œufs (je ne suis pas sûr que ça passe) ou encore les jus maison (qui n’ont plus les fibres). En parlant de jus, Grep Plitt, l’un des coaches muscu le plus connus aux USA, mangeait 80% de ses repas sous forme liquide (jus avec ajout de protéines d’œufs ou de lait en poudre). Sinon si tu dois choisir entre pain et riz, je te conseille le riz.
      Maintenant si tu es en bonne santé, tu devrais pouvoir t’en remettre et tout de suite reprendre le paléo une fois ta coloscopie terminée. C’est cependant problématique quand on a de sérieux problèmes digestifs et qu’on doit absolument suivre une bonne alimentation sans écarts sur une période significative pour vraiment récupérer.
      J’espère que ma réponse t’aide,
      Cédric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *