12 facteurs améliorant le système hormonal et la production d’hormones

12 facteurs améliorant le système hormonal et la production d'hormones

12 facteurs améliorant le système hormonal et la production d’hormones

Je vais vous parler des hormones et de l’importance d’en produire en grande quantité et dans de bonnes proportions. Les hormones sont des substances qui activent des réactions chimiques dans l’organisme. Il en existe beaucoup. Elles sont produites par votre système hormonal. Elles influent énormément sur la santé, l’apparence et la condition physique. Sans elles vous ne seriez pas vivant. Les hormones sont très puissantes et il vaut mieux s’y intéresser.

Pour vous donner un exemple, si vous injectez des œstrogènes (hormone responsable des caractéristiques féminines) à un homme sur une longue période, alors vous pouvez transformer son apparence masculine en celle d’une femme.

Un autre exemple est la testostérone. Elle sert à améliorer les performances physiques et améliorer le développement musculaire. Elle est responsable des caractéristiques masculines. En grande quantité elle peut transformer un homme en une bête de muscle. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est utilisée comme produit dopant dans le bodybuilding. Malheureusement, les sportifs dopés en prennent souvent en trop grande quantité, et sous de mauvaises formes. Ils sont alors soumis à plusieurs effets secondaires négatifs, qui donnent une mauvaise réputation aux hormones.

Heureusement, quand vous augmentez votre production d’hormones naturellement, cela se fait dans un bon équilibre et seuls des effets positifs sont provoqués. Votre santé, votre apparence et votre condition physique se voie amélioré.

Je vais vous expliquer comment optimiser votre production d’hormones. Tout d’abord je vais vous parler des principaux déséquilibres hormonaux et des principales carences. Ensuite je vous présenterai les facteurs principaux qui influent sur la production d’hormones.

Les principaux déséquilibres hormonaux

Il existe énormément de déséquilibres hormonaux. Je vais vous parler des trois plus fréquents et importants à corriger. Corriger ces trois déséquilibres hormonaux permets en général de corriger également les autres déséquilibres qui existent.

Premier déséquilibre hormonal : la surproduction d’insuline

Le plus fréquent déséquilibre hormonal est la surproduction d’insuline. L’insuline est très importante, mais en grande quantité elle active le stockage de l’énergie au profit de la rendre disponible. Cela se traduit par de la prise de poids et des coups de fatigue. J’y reviendrai mais l’insuline est produite suite à l’ingestion de glucides et de protéines.

Deuxième déséquilibre hormonal : la carence en hormone thyroïdienne

La carence en hormone thyroïdienne. L’hormone thyroïdienne est responsable du métabolisme, à savoir si vous avez beaucoup d’énergie ou non et si vous êtes plutôt frileux ou non.

Troisième déséquilibre hormonal : les carences envers les hormones à l’apparence

Il s’agit par exemple de l’hormone de croissance ou encore de la testostérone. Parmi les effets intéressants de ces hormones, il y a leur effet sur le développement musculaire.

J’ai fini avec les principaux déséquilibres hormonaux. Sachez qu’il en existe d’autres, et surtout qu’il existe des centaines d’hormones. Mais afin de garder cet article claire et accessible je vous expose seulement les principaux.

Les facteurs qui influent sur le système hormonal et la production d’hormones

Maintenant, je vais vous parler des principaux facteurs qui influent positivement ou négativement sur la production d’hormones.

Hormones et consommation excessive de substances nocives et déminéralisantes

Une consommation trop importantes de substances nocives impacte négativement la production d’hormones. Les substances nocives détruisent les hormones. Elles peuvent également entraîner des inflammations qui vont perturber l’organisme en entier dont le système hormonal. Les substances déminéralisantes entraînent des carences en minéraux qui provoquent une réduction de la production d’hormones. Pour plus de détails, je vous recommande de lire mon article sur les substances nocives et déminéralisantes.

Donc évitez les aliments plus riches en substances déminéralisantes ou toxiques comme les céréales, les légumineuses, les fruits très acides qui ne sont pas mûrs et les laitages quand il sont très sucrés ou acides.

Hormones et excès de glucides

L’organisme n’est pas du tout adapté à une consommation élevée de glucides. En grande quantité ils sont toxiques voire mortels. Pour se protéger l’organisme produit en grande quantité de l’insuline qui va permettre de retirer les glucides du sang en les stockant sous forme de graisse. Malheureusement cela se traduit par des coups de fatigue et de la prise de poids. En plus l’insuline est produite au profit d’autres hormones qui sont bien plus intéressantes. Il s’agit de l’hormone de croissance par exemple, qui est liée au développement musculaire.

Hormones et manque de bonnes graisses

L’organisme a besoin de grandes quantités d’acide gras saturés, mono-insaturés et de bon cholestérol. En cas de carence, c’est votre production d’hormones qui se retrouve pénalisée. Il faut aussi en faible quantité des acides gras polyinsaturés. Ils incluent les oméga-3 et les oméga-6. Il faut consommer deux à quatre fois plus d’oméga-6 que d’oméga-3 pour permettre leur assimilation.

Hormones face à une consommation permanente de nourriture

De la même manière que certaines hormones sont plutôt produites la journée ou bien plutôt pendant le sommeil. Certaines hormones comme l’hormone de croissance sont plutôt produites à jeun. Donc si vous mangez tout le temps, vous pouvez vous retrouver pénaliser envers la production de certaines hormones. Une étude à démontré que jeûner pendant 24 heures permet d’augmenter de multiplier par 20 la production d’hormone de croissance chez les hommes, et 13 chez les femmes.

Hormones et musculature sous-développée

À ce moment votre organisme ne peut plus fonctionner de manière optimale. Et cela se traduit par une baisse de la production de nombreuses bonnes hormones. C’est important d’avoir un minimum de muscles.

Hormones et sédentarité

Si vous restez trop inactif pendant une longue période, vous avez alors des malus dans la circulation du sang et votre organisme ne fonctionne plus de manière optimale. Cela se traduit par des pénalités dans la production des bonnes hormones.

Hormones et sport

C’est l’un des facteurs les plus puissants qui peut influer sur votre production d’hormones. Le sport permet même de contrecarrer plusieurs autres facteurs négatifs. Bien sûr tous les sports ne se valent pas. Les plus efficaces sont les entraînements plutôt courts avec plusieurs périodes très intensives, à l’opposé des entraînements très long mais peu intensifs.

Hormones et froid

Comme pour le sport c’est un facteur très puissant à condition de le faire intelligemment bien sûr. Il ne faut pas se faire tomber malade. Par exemple il est possible de s’exposer au froid en prenant des douches froides. Cela entraîne une augmentation de la production des hormones liées au métabolisme des graisses.

Hormones et manque de sommeil

Si vous ne dormez pas suffisamment ou alors peut profondément, votre production d’hormones peut se retrouver impactée car beaucoup d’hormones sont produites pendant le sommeil

Hormones et manque de soleil ou d’air frais

Le soleil permet d’obtenir de la vitamine D qui est essentielle pour avoir une bonne production d’hormones. En cas de carence vous vous retrouvez pénalisés.

L’air à l’intérieur des logements est souvent très pollué. Si vous ne respirez jamais d’air frais, vous pouvez accumuler beaucoup de mauvaises substances qui vont pénaliser votre production d’hormones.

Hormones et bonne humeur

Cela vous permet d’obtenir des bonus envers la production de plusieurs bonnes hormones. À l’inverse quand vous êtes de mauvaise humeur ou bien stressé, votre production d’hormones se retrouve pénalisée. Donc si vous avez l’occasion de rigoler ou de vous amuser, allez-y. Et évitez au mieux toutes les situations négatives.

Hormones et supplémentation

En cas de carence en hormones vous pouvez aller voir un endocrinologue. Il s’agit d’un médecin spécialisé envers le traitement par hormone. Il peut prescrire des hormones pour vous aider à soigner vos carences et rétablir votre santé.

Voilà j’ai fini avec les principaux facteurs qui influent sur la production d’hormones. Bien sûr il en existe d’autres mais je vous ai donné les plus importantes. Certains facteurs nécessitent d’être davantage approfondis. Je ferai d’autres articles à ce sujet, qui expliqueront comment optimiser votre production d’hormones par l’alimentation, comment améliorer votre production d’hormones par le sport, comment améliorer votre production d’hormones en s’exposant intelligemment au froid et comment optimiser votre production d’hormones en jeûnant astucieusement.

J’ai terminé cet article. J’espère que vous l’avez aimé. Si vous avez des questions vous pouvez me les poser ! J’essayerai d’y répondre au mieux. Moi j’en ai une pour vous, quels sont les facteurs que vous ne connaissiez pas ?

Articles et sites recommandés

Cédric Icower
Cédric Icower est passionné de nutrition, de sport et de santé. Abonnez-vous à sa newsletter pour recevoir régulièrement ses meilleurs articles ainsi que ses deux ebooks Maigrir En Combinant Jeûne, Froid, Sport Et Nutrition Santé et La Thérapie Chaud Et Froid Pour Se Soigner Naturellement.

Partager

Sources

Cédric Icower

A propos Cédric Icower

Cédric Icower est passionné de nutrition, de sport et de santé. Abonnez-vous à sa newsletter pour recevoir régulièrement ses meilleurs articles ainsi que ses deux ebooks Maigrir En Combinant Jeûne, Froid, Sport Et Nutrition Santé et La Thérapie Chaud Et Froid Pour Se Soigner Naturellement. [wysija_form id="1"]
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *